Bilan 2019

Bonne année!

Je vous souhaite une très bonne et heureuse année, pleine de lectures, d’aventures, d’émotions, de suspense, d’amour, de joie, de frissons d’émerveillement!

Que vos lectures vous procurent tout ce que vous désirez.

Alors que je conclus la deuxième année d’exploitation de ce blog, je me rends compte à quel point, malgré l’irrégularité des parutions, je prends plaisir à partager mes lectures. L’année dernière, suivant le principe d’autres bloggeurs, j’avais pour la première fois réalisé une liste de lecture, un planning, et bien mal m’en a pris! J’ai failli, à un moment, crouler sous ce poids que je m’étais inutilement mis sur les épaules alors que jusque là je naviguais au gré de mes envies. J’avais oublié (le visage de mon père) ma nature première qui ne supporte pas la contrainte…

En conséquence, mon prochain article parlera, non pas de prévision pour 2020, mais de tendances, d’envies, et d’attentes aussi. Cependant ne brûlons pas les étapes, j’ai beaucoup de projets dans les cartons, et cet article n’est pas là pour ça mais bien pour dresser un bilan de cette année de lecture, moins prolifique que la précédente (pour cause d’activité professionnelle bien chargée), mais tout aussi passionnante… voire plus!

Livres prévus et lus en 2019

Tout d’abord regardons les livres que j’avais prévu et que j’ai lu.

Les tommyknockers (relecture)Stephen King
Chronique Du Chevalier ErrantGRR Martin
Les Lames du Cardinal (intégrale)Pierre Pevel
Dangerous women volume 1GRR Martin et Gardner Dozois
Le signalMaxime Chattam
Trône de fer intégrale 1 (relecture)GRR Martin
NightflyersGRR Martin

La proportion est respectée, puisque Martin était l’auteur dominant de ma liste de prévisions. Vous pourrez d’ailleurs retrouver sur le blog certains de ces livres chroniqués, et d’autres peut-être à venir, si j’ai le temps, comme Nightflyers qui m’a laissé un excellent souvenir notamment avec la dernière nouvelle : Chanson pour Lya.

Lectures 2019 (découvertes et approfondissement d’œuvres)

RoadmasterStephen King
Cthulhu : Le Mythe I (Bragelonne)H.P Lovecraft
Carnet NoirStephen King
Docteur SleepStephen King
Anatomie de l’horreur (audio)Stephen King
Canaris : Chef de l’abwehr (biographie)Heinz Höhne
Les jardins de la Lune – Livre des Martyrs 1Steven Erikson
Les Portes de la Maison des Morts – Livre des Martyrs 2Steven Erikson
Les Souvenirs de la Glace – Livre des Martyrs 3Steven Erikson
La Maison des Chaînes – Livre des Martyrs 4Steven Erikson
Les Trois mousquetaires (audio + relecture)Alexandre Dumas

Bon encore une fois les auteurs sont peu diversifiés. Ce qui est intéressant quand on fait un bilan, c’est que des souvenirs remontent à la lecture de chaque titre, on se rappelle où on était quand on a tourné les premières pages et les dernières. Des émotions remontent. J’aurais souhaité lire plein d’autres livres (et j’en ai plein en stock!), découvrir d’autres auteurs, approfondir d’autres genres comme la science-fiction que je ne fais que survoler depuis des années. J’aurais aimé que mes temps libres s’étirent pour que je puisse rester des heures assis avec mes écouteurs et mon café et lire. Mais la vie n’est pas finie heureusement, et je me réjouis déjà de ces prochaines pages que je vais tourner aussi bien en numérique qu’en papier!

Les Onos Awards

La plus belle surprise : Le Livre des Martyrs! Le choix fut facile, j’ai dévoré les 4 premiers tomes actuellement publiés aux Éditions Leha. Un univers somptueux, une écriture géniale qui ne facilite pas la vie aux lecteurs, tout ce que j’aime. Vous pouvez retrouver mes chroniques sur les deux premiers tomes sur ce blog, celle sur Les Portes de la Maison des Morts a même été lu par Steven Erikson Himself!

L’auteur « découverte » de l’année : Dans la lignée de la précédente catégorie forcément, l’auteur canadien du même cycle, Steven Erikson.

Le livre lu le plus vite : Difficile de répondre à cette catégorie tant mes temps de lecture étaient hachés et les livres sélectionnés imposants en nombre de pages. Néanmoins ceux que j’ai lu en vacances et de taille moyenne peuvent être élus. Dans mes souvenirs trois livres rentrent dans cette catégorie : Les Chroniques du Chevalier Errant, Les Tommyknockers et Nightflyers ( de loin le plus petit), les trois lus en 3 ou 4 jours.

La déception de l’année : Le Signal de Maxime Chattam. je ne vais pas revenir sur les raisons du pourquoi de cette nomination, vous les retrouverez sur ma revue publiée ici. Peut-être avais-je placé trop d’espoir dans ce livre après l’excellent moment passé avec Autre-Monde et Le cinquième Règne.

La lecture qui en appelle une seconde : Encore une fois Le livre de Martyrs (l’intégralité du cycle). J’ai déjà relu le tome 1 (dans le cadre d’un projet spécifique). Il y a tellement d’éléments. Steven Erikson dit lui-même qu’il n’écrit aucune phrase au hasard, et c’est vrai si je me fie à la première relecture des Jardins de la Lune. J’ai hâte de relire les tomes 2 et 3 qui m’ont encore plus marqués.

Le cycle que j’ai hâte de continuer : Bon …euh… comment dire.. vous l’avez deviné? Non je vous jure que je ne suis pas sponsorisé par Leha, d’ailleurs j’achète mes livres en Ebook et Papier pour chaque tome, une manière de soutenir ce magnifique projet de traduction, et je ne bénéficie d’aucun service presse de leur part. Donc c’est vraiment le cœur qui parle. Je signale que l’objet livre est somptueux. Il me faudra attendre le moi de mai pour ça, avec Les Marées de Minuits, le tome 5.

Le livre sans plus : Carnets Noirs. Décidément j’adore le King, mais cette série que je terminerai à un moment, me laisse de marbre, essentiellement à cause du temps employé, le présent. Pourtant celui-ci avait bien démarré. Encore une fois vous retrouverez mon impression sur ce livre dans ma revue l’Automne du King sur le blog.

La relecture qui fait du bien : Les Tommyknockers. J’ai vraiment apprécié du début à la fin cette redécouverte d’un livre que j’avais lu il y a presque 25 ans. Le regard d’ailleurs plus adulte et affûté par d’autres lectures y a vu plus de choses c’est sûr. L’autre relecture en livre, le tome 1 de Game of Thrones, était agréable aussi mais ce n’est clairement pas le meilleur tome de la série, bien que c’est le seul tome où il y ait mon personnage préféré.

Le cycle que j’ai hâte de continuer : du… oui, lui… le Livre des Martyrs.

L’univers à approfondir : On va terminer avec le grand gagnant de ces Onos Award : celui de Steven Erikson et son empire malazéen. Inutile de détailler pourquoi, je vous renvoie à mes revues sur les deux premiers tomes!

L’auteur bonus : Lovecraft. J’en avais parlé l’année dernière, je l’ai découvert que très récemment (shame!) au travers d’une promo Hardigan audio : L’appel de Cthulhu. Bien que je le connaissais de nom, j’ai pu constater que sa patte caractéristique est efficace, et que ça mérite d’être étudié en université, il a une manière très particulière de créer une ambiance de peur. Il est indéniable que son influence est palpable sur King , Masterton et d’autres. L’univers si particulier du maître de Providence est un pur régal, quel plaisir j’ai éprouvé à lire les deux premiers recueils et je projette prochainement une grande revue sur la compilation de Bragelonne en 3 tomes. Je garderai le dernier sur les nouvelles oniriques pour plus tard. Vous en saurez donc plus en 2020, mais sachez que je réserve mes lectures lovecraftienne au noir, au cœur de la nuit, avec une playlist spotify spécifique, l’effet est encore plus saisissant..

L’ovni : Canaris. Passionné d’Histoire, je lis beaucoup moins aujourd’hui de livres ou de romans sur le sujet, mais ça m’arrive encore. Ce livre fut un excellente plongée dans les coulisses du IIIe Reich. On découvre un amiral Canaris pas si résistant que ça au régime Nazi. Un excellent livre, bien documenté, tout en nuances, par un journaliste allemand spécialiste de l’époque.

Conclusion?

Une année finalement pas aussi remplie que prévu lors du dernier bilan, seulement 20 livres si on compte que l’intégrale de Pierre Pevel rassemblait 3 livres. Je n’ai pu tenir mes prévisions, d’une part à cause du temps libre peu présent avec une année professionnelle bien chargée, mais aussi parce que la contrainte d’une liste me freinait. J’ai très vite compris que seules les envies et les rencontres livresques impromptues étaient mon moteur. Ma Kobo m’a permis de lire plus facilement, comme je l’avais envisagé, que ce soit au niveau du confort (voyage, lecture de nuit au lit) que de la facilité à trouver les livres. J’ai aussi découvert Livraddict, bien pratique pour la gestion de ma PAL, de mes envies et recenser mes lectures. Bon il m’a fallu un peu de temps pour rentrer l’essentiel de ma bibliothèque, mais l’outil m’a clairement aider à la gestion d’une de mes passions.
Je ne compte pas dans ce bilan évidemment tous les articles (blog ou autres) et manuel (Jeu de Rôle etc) que j’ai pu lire dans l’année, ils sont trop nombreux pour être référencés.


Merci de m’avoir lu, je vous donne rendez vous très prochainement pour connaitre mes prévisions et tendances de lecture pour 2020, l’envie et le plaisir restant comme toujours mes deux moteurs!

Bonsai!

Auteur : Onos T'oolan

Lecteur assidu depuis l'enfance, je suis également rôliste, wargamer, un peu auteur à mes moments libres et fan inrockuptible de Rock et de Metal. Je me situe quelque part entre rêve et réalité, entre mes univers.

Une réflexion sur « Bilan 2019 »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s